adhérer à OPALE

Pour une extension du tram A plus juste

Vers la gare de Graffentaden à La Vigie (lire article)

Écoquartier "Rives du Bohrie"

Si la liaison routière Ostwald / Baggersee est construite ce quartier deviendra un vrai cauchemar pour ces futur habitants (lire article)

Gare de Graffentaden à La Vigie

Complètement sous-exploitée actuellement (lire article)

L'autoroute A35 à Ostwald

Ostwald une ville de la CUS coupée en deux par l'autoroute A35 (lire article)

dimanche 11 juillet 2010

Lettre au Président de la CUS : Schéma des transports collectifs 2010-2025 de la CUS

Ostwald, le 11 mai 2010
Monsieur Jacques Bigot
Président de la Communauté Urbaine de Strasbourg
1, place de l’Etoile
67000 STRASBOURG


Objet : Schéma des transports collectifs (TC) 2010-2025 de la CUS

Les remarques de l’Association OPALE

Réf : Les réunions publiques


Monsieur le président,

Vous avez bien voulu associer l’Association Opale à la démarche d’élaboration du schéma des transports collectifs (TC) 2010 – 2025 de la Communauté Urbaine de Strasbourg et je vous en remercie.

L’Association « Opale » se sent concernée par cette démarche car les choix à effectuer pour répondre aux problématiques des déplacements ont des incidences directes sur la sauvegarde de l’environnement de l’agglomération strasbourgeoise ainsi que sur la qualité de vie de ses habitants, elle déterminera aussi le choix de mode de déplacement des personnes qui viennent quotidiennement exercer un emploi ou suivre des études dans la CUS.

Aussi, notre association a participé aux quatre réunions publiques organisées les 20 et 27 avril et 6 et 10 mai 2010. En complément des interventions faites en séance par nos membres, je vous transmets nos observations et nos réflexions suscitées par la présentation du projet de schéma des transports collectifs 2010 – 2025, sur son contenu et sur les débats publics.

1. Propositions et remarques générales.

Les propositions et remarques générales pour développer la fréquentation des TC sont reprises en annexe I.

Association OPALE 5, rue Pablo Neruda 67540 Ostwald

2. Observations particulières.

On constate aujourd’hui que l’offre de transport en commun de la Cus est déjà très développée. Mais malgré cela, les trafics routiers constatés aux entrées de l’agglomération et en son sein sont encore très élevés.

De nombreux parcours (origine – destination) réalisables en TC sont très concurrencés par la voiture particulière en raison de l’efficacité et des performances du réseau routier et cela malgré la limitation volontaire de la place de la voiture dans le centre de Strasbourg. Il est vrai aussi que le réseau routier actuel de l’agglomération de Strasbourg est très bien constitué. Il est le fruit d’investissements énormes et continus depuis plusieurs décennies.

En conséquence,

pour limiter la concurrence Voitures Particulières/TC, Opale propose de mettre une nouvelle fois en œuvre le principe « il faut casser le réflexe du tout voiture » appliqué lors de la réalisation des premiers tramways à Strasbourg et rappelé par Monsieur le Maire de Strasbourg au cours de la réunion publique du 6 mai 2010.

C’est pourquoi, depuis le début de la concertation portant sur la liaison Ostwald – Baggersee, Opale demande que l’éventuelle réalisation de cette liaison soit réservée au TC en site propre et aux modes doux (piétons, cyclistes).

Notons enfin qu’un maillage efficace du réseau tram pourrait être réalisé par l’extension de l’exploitation de la ligne E, depuis la station Baggersee à la station Lingolsheim Tiergaertel de la ligne B. Le segment de ligne nouvelle, pourrait même comporter un tronçon de voie unique pour faciliter son insertion sur la chaussée actuelle de franchissement de l’autoroute A35 et limiter également les coûts d’investissement dont notamment celui du pont sur l’Ill.

3) Ligne de rocade 1ère couronne

Pour cette ligne, il y a lieu de noter que l’extrait (communiqué par la CUS) du bilan 2008 de l’Observatoire départemental des déplacements analyse très bien les besoins de déplacement (domicile – travail) vers Strasbourg, mais aucune donnée n’est fournie pour ces mêmes déplacements entre les différentes communes de la CUS.

Or ces données sont indispensables pour apprécier la pertinence d’une ligne de TC de 1ère couronne et en particulier pour identifier les segments les plus porteurs.

De même nous avons pris bonne note des précisions qu’a apporté le président de la CUS lors des réunions du 20 et 27 avril, à savoir que :

Le schéma des TC 2010 – 2025 de la CUS n’est composé que de propositions de liaisons de principe de TC à étudier et à approfondir pour mettre en place une planification des compléments à apporter au réseau des TC actuel d’ici 2025. L’étude plus approfondie de chacune des liaisons de principe ou segment de liaison portera sur son « potentiel clientèle », son tracé (étude d’impact), son mode (Tram, busway, etc.) en recherchant l’efficacité maximale aux meilleurs coûts d’investissement et d’exploitation.

Il ne nous a pas échappé, qu’en ce qui concerne le segment sud du projet de ligne de rocade de 1ère couronne entre le pont du tram ligne B de franchissement de la voie ferrée à l’entrée de Lingolsheim et la station tram Baggersee, trois représentations différentes des zones desservies à Ostwald sont apparues dans les documents de séance (brochure, projections).

L’une d’elle pourrait s’apparenter à la proposition de maillage des lignes de tram E (depuis Baggersee) et B (Ostwald et Lingolsheim) faites au point 2 précédent.

Une autre représentation possible du segment Sud de la ligne de rocade de première couronne, pourrait se lire comme une ligne de transports collectifs( TC) en Bus de haut niveau de service, empruntant à Ostwald la rue d’Illkirch et son pont actuel de franchissement de l’autoroute A35, pour rejoindre la route de Lyon à Ilkirch via la rue de Niederbourg, prolongée à l’Ouest par un nouveau pont sur l’Ill, en complément de la passerelle pour piétons et cyclistes déjà en place.

Ainsi serait réalisée une desserte efficace entre quartiers denses des 2 communes, tout en les reliant directement aux 2 branches Sud (A/E, B) du réseau TRAM.

Ces 2 hypothèses ont l’avantage de ne pas créer, par une rocade, un nouvel axe de circulation routière (Voitures Particulières et Poids Lourds) à Ostwald, ville déjà handicapée par la traversée de l’autoroute.

Par ailleurs, Ostwald comme Lingolsheim devraient pouvoir profiter de la proximité de la voie ferrée Strasbourg-Mulhouse avec le réseau TRAM, pour développer un pôle multimodal de transports en communs, renforcé par une desserte de type RER vers Strasbourg.

En conclusion

  • Le projet de schéma des TC 2010 – 2025 de la CUS ne propose qu’un ensemble de « liaisons de principe de TC en site propre» dont les études et les concertations ont été amorcées avec le public et qui seront à poursuivre.
  • Il nous paraît indispensable, pour affirmer la volonté politique de développer le mode de déplacements par « Transports en Communs », de compléter le schéma des TC 2010-2025 en définissant les objectifs que ce projet devra atteindre en matière de réduction des pollutions (particules, sonores…) de préservation des espaces, en terme de fréquentation, de report modal et cela dans la continuité des engagements du plan de développement durable pour 2015, 2020, 2025
  • Enfin, le schéma des transports collectifs 2010-2025 de la CUS, devra mettre en œuvre des transports collectifs en site propres et non des projets de nouvelles routes ouvertes aux Voitures Particulières et PL, projets imaginés et souhaités dans les années 1970.

En restant à votre disposition pour toutes précisions concernant nos propositions, nous vous prions de vouloir agréer, Monsieur le président, l’expression de nos salutations distinguées.


 A. CHRISTOPH
Association OPALE 5, rue Pablo Neruda 67540 Ostwald




Annexe I

Sur un plan général, nous proposons que :

- les tickets CTS tarif normal et tarif réduit acheté à l’unité ou par carnet de 20 voire 30 unités soient utilisables pendant 1 heure sans restriction (y compris l’aller et le retour dans l’heure)

le réseau bus bénéficie :

  • d’une information, en temps réel, aux arrêts de bus indiquant la prochaine desserte de l’arrêt pour les différentes lignes (Exp : Colmar),
  • une information au sein du bus sur la destination et le prochain arrêt à étendre à toutes les lignes.
  • l’utilisation d’un matériel roulant plus confortable, plus stable et moins bruyant,(voyageurs moins secoués) pour se rapprocher du confort du TRAM
  • les temps de parcours soient plus performants (priorités aux feux, couloirs réservés, etc.).
  • pour les lignes radiales des bus CTS et du Réseau 67, l’utilisation de couloirs bus sur les autoroutes et voies expresses de l’agglomération afin d’augmenter leur attractivité par la diminution des temps de parcours.
  •  Sachant que ce sont les mêmes contribuables qui participent au travers des budgets de la CUS, du Département et de la Région à l’équilibre financier des TC de l’agglomération, il est indispensable que les trois autorités organisatrices de transports recherchent ensemble les solutions de complémentarités de leurs activités afin d’offrir aux voyageurs une offre de transport optimale et répondant à leurs attentes, à savoir :
  • Facilité d’utilisation (pôles multimodaux, billetterie unique) ;
  • Confort (accessibilité, des places assises en plus grand nombre, niveau sonore, stabilité du véhicule) ;
  • Performances (fréquences, temps de parcours, ruptures de charge et correspondances facilitées) ;
  • Prix attractifs.
  • la gare SNCF Graffenstaden, existante, qui permet le transport de passagers entre La Vigie à Ostwald (pôle multimodal) et Strasbourg d’une part et la Vigie et les différentes gares jusqu’à Sélestat d’autre part, soit réactivée et rendue visible pour signaler cette possibilité de transport aux habitants d’Ostwald, d’Illkirch, Fegersheim, Lingolsheim, Geispolsheim par une signalisation verticale d’indication, ainsi que par l’affichage, sur place, par voie de presse et par d’autres moyens, des informations incitant l’usage d’un transport en commun qui ne demande qu’à exister pour faciliter les déplacements des habitants.

Association OPALE 5, rue Pablo Neruda 67540 Ostwald

Réponse du président de la CUS Jacques Bigot à lire sur http://adherents-ostwald-opale.blogspot.com uniquement par les adhérents de l'association.

Adhérer à OPALE

Schéma des transports collectifs (TC) 2010-2025 de la CUS


Ostwald, le 11 mai 2010
Monsieur Jacques Bigot
Président de la Communauté Urbaine de Strasbourg
1, place de l’Etoile
67000 STRASBOURG


Objet : Schéma des transports collectifs (TC) 2010-2025 de la CUS

Les remarques de l’Association OPALE

Réf : Les réunions publiques


Monsieur le président,

Vous avez bien voulu associer l’Association Opale à la démarche d’élaboration du schéma des transports collectifs (TC) 2010 – 2025 de la Communauté Urbaine de Strasbourg et je vous en remercie.

L’Association « Opale » se sent concernée par cette démarche car les choix à effectuer pour répondre aux problématiques des déplacements ont des incidences directes sur la sauvegarde de l’environnement de l’agglomération strasbourgeoise ainsi que sur la qualité de vie de ses habitants, elle déterminera aussi le choix de mode de déplacement des personnes qui viennent quotidiennement exercer un emploi ou suivre des études dans la CUS.

Aussi, notre association a participé aux quatre réunions publiques organisées les 20 et 27 avril et 6 et 10 mai 2010. En complément des interventions faites en séance par nos membres, je vous transmets nos observations et nos réflexions suscitées par la présentation du projet de schéma des transports collectifs 2010 – 2025, sur son contenu et sur les débats publics.

1. Propositions et remarques générales.

Les propositions et remarques générales pour développer la fréquentation des TC sont reprises en annexe I.

Association OPALE 5, rue Pablo Neruda 67540 Ostwald

2. Observations particulières.

On constate aujourd’hui que l’offre de transport en commun de la Cus est déjà très développée. Mais malgré cela, les trafics routiers constatés aux entrées de l’agglomération et en son sein sont encore très élevés.

De nombreux parcours (origine – destination) réalisables en TC sont très concurrencés par la voiture particulière en raison de l’efficacité et des performances du réseau routier et cela malgré la limitation volontaire de la place de la voiture dans le centre de Strasbourg. Il est vrai aussi que le réseau routier actuel de l’agglomération de Strasbourg est très bien constitué. Il est le fruit d’investissements énormes et continus depuis plusieurs décennies.

En conséquence,

pour limiter la concurrence Voitures Particulières/TC, Opale propose de mettre une nouvelle fois en œuvre le principe « il faut casser le réflexe du tout voiture » appliqué lors de la réalisation des premiers tramways à Strasbourg et rappelé par Monsieur le Maire de Strasbourg au cours de la réunion publique du 6 mai 2010.

C’est pourquoi, depuis le début de la concertation portant sur la liaison Ostwald – Baggersee, Opale demande que l’éventuelle réalisation de cette liaison soit réservée au TC en site propre et aux modes doux (piétons, cyclistes).

Notons enfin qu’un maillage efficace du réseau tram pourrait être réalisé par l’extension de l’exploitation de la ligne E, depuis la station Baggersee à la station Lingolsheim Tiergaertel de la ligne B. Le segment de ligne nouvelle, pourrait même comporter un tronçon de voie unique pour faciliter son insertion sur la chaussée actuelle de franchissement de l’autoroute A35 et limiter également les coûts d’investissement dont notamment celui du pont sur l’Ill.

3) Ligne de rocade 1ère couronne

Pour cette ligne, il y a lieu de noter que l’extrait (communiqué par la CUS) du bilan 2008 de l’Observatoire départemental des déplacements analyse très bien les besoins de déplacement (domicile – travail) vers Strasbourg, mais aucune donnée n’est fournie pour ces mêmes déplacements entre les différentes communes de la CUS.

Or ces données sont indispensables pour apprécier la pertinence d’une ligne de TC de 1ère couronne et en particulier pour identifier les segments les plus porteurs.

De même nous avons pris bonne note des précisions qu’a apporté le président de la CUS lors des réunions du 20 et 27 avril, à savoir que :

Le schéma des TC 2010 – 2025 de la CUS n’est composé que de propositions de liaisons de principe de TC à étudier et à approfondir pour mettre en place une planification des compléments à apporter au réseau des TC actuel d’ici 2025. L’étude plus approfondie de chacune des liaisons de principe ou segment de liaison portera sur son « potentiel clientèle », son tracé (étude d’impact), son mode (Tram, busway, etc.) en recherchant l’efficacité maximale aux meilleurs coûts d’investissement et d’exploitation.

Il ne nous a pas échappé, qu’en ce qui concerne le segment sud du projet de ligne de rocade de 1ère couronne entre le pont du tram ligne B de franchissement de la voie ferrée à l’entrée de Lingolsheim et la station tram Baggersee, trois représentations différentes des zones desservies à Ostwald sont apparues dans les documents de séance (brochure, projections).

L’une d’elle pourrait s’apparenter à la proposition de maillage des lignes de tram E (depuis Baggersee) et B (Ostwald et Lingolsheim) faites au point 2 précédent.

Une autre représentation possible du segment Sud de la ligne de rocade de première couronne, pourrait se lire comme une ligne de transports collectifs( TC) en Bus de haut niveau de service, empruntant à Ostwald la rue d’Illkirch et son pont actuel de franchissement de l’autoroute A35, pour rejoindre la route de Lyon à Ilkirch via la rue de Niederbourg, prolongée à l’Ouest par un nouveau pont sur l’Ill, en complément de la passerelle pour piétons et cyclistes déjà en place.

Ainsi serait réalisée une desserte efficace entre quartiers denses des 2 communes, tout en les reliant directement aux 2 branches Sud (A/E, B) du réseau TRAM.

Ces 2 hypothèses ont l’avantage de ne pas créer, par une rocade, un nouvel axe de circulation routière (Voitures Particulières et Poids Lourds) à Ostwald, ville déjà handicapée par la traversée de l’autoroute.

Par ailleurs, Ostwald comme Lingolsheim devraient pouvoir profiter de la proximité de la voie ferrée Strasbourg-Mulhouse avec le réseau TRAM, pour développer un pôle multimodal de transports en communs, renforcé par une desserte de type RER vers Strasbourg.

En conclusion

  • Le projet de schéma des TC 2010 – 2025 de la CUS ne propose qu’un ensemble de « liaisons de principe de TC en site propre» dont les études et les concertations ont été amorcées avec le public et qui seront à poursuivre.
  • Il nous paraît indispensable, pour affirmer la volonté politique de développer le mode de déplacements par « Transports en Communs », de compléter le schéma des TC 2010-2025 en définissant les objectifs que ce projet devra atteindre en matière de réduction des pollutions (particules, sonores…) de préservation des espaces, en terme de fréquentation, de report modal et cela dans la continuité des engagements du plan de développement durable pour 2015, 2020, 2025
  • Enfin, le schéma des transports collectifs 2010-2025 de la CUS, devra mettre en œuvre des transports collectifs en site propres et non des projets de nouvelles routes ouvertes aux Voitures Particulières et PL, projets imaginés et souhaités dans les années 1970.

En restant à votre disposition pour toutes précisions concernant nos propositions, nous vous prions de vouloir agréer, Monsieur le président, l’expression de nos salutations distinguées.


 A. CHRISTOPH
Association OPALE 5, rue Pablo Neruda 67540 Ostwald




Annexe I

Sur un plan général, nous proposons que :

- les tickets CTS tarif normal et tarif réduit acheté à l’unité ou par carnet de 20 voire 30 unités soient utilisables pendant 1 heure sans restriction (y compris l’aller et le retour dans l’heure)

le réseau bus bénéficie :

  • d’une information, en temps réel, aux arrêts de bus indiquant la prochaine desserte de l’arrêt pour les différentes lignes (Exp : Colmar),
  • une information au sein du bus sur la destination et le prochain arrêt à étendre à toutes les lignes.
  • l’utilisation d’un matériel roulant plus confortable, plus stable et moins bruyant,(voyageurs moins secoués) pour se rapprocher du confort du TRAM
  • les temps de parcours soient plus performants (priorités aux feux, couloirs réservés, etc.).
  • pour les lignes radiales des bus CTS et du Réseau 67, l’utilisation de couloirs bus sur les autoroutes et voies expresses de l’agglomération afin d’augmenter leur attractivité par la diminution des temps de parcours.
  •  Sachant que ce sont les mêmes contribuables qui participent au travers des budgets de la CUS, du Département et de la Région à l’équilibre financier des TC de l’agglomération, il est indispensable que les trois autorités organisatrices de transports recherchent ensemble les solutions de complémentarités de leurs activités afin d’offrir aux voyageurs une offre de transport optimale et répondant à leurs attentes, à savoir :
  • Facilité d’utilisation (pôles multimodaux, billetterie unique) ;
  • Confort (accessibilité, des places assises en plus grand nombre, niveau sonore, stabilité du véhicule) ;
  • Performances (fréquences, temps de parcours, ruptures de charge et correspondances facilitées) ;
  • Prix attractifs.
  • la gare SNCF Graffenstaden, existante, qui permet le transport de passagers entre La Vigie à Ostwald (pôle multimodal) et Strasbourg d’une part et la Vigie et les différentes gares jusqu’à Sélestat d’autre part, soit réactivée et rendue visible pour signaler cette possibilité de transport aux habitants d’Ostwald, d’Illkirch, Fegersheim, Lingolsheim, Geispolsheim par une signalisation verticale d’indication, ainsi que par l’affichage, sur place, par voie de presse et par d’autres moyens, des informations incitant l’usage d’un transport en commun qui ne demande qu’à exister pour faciliter les déplacements des habitants.

Association OPALE 5, rue Pablo Neruda 67540 Ostwald

Réponse du président de la CUS Jacques Bigot à lire sur http://adherents-ostwald-opale.blogspot.com uniquement par les adhérents de l'association.

Adhérer à OPALE

samedi 10 juillet 2010

Nostalgie fôret du Kreuzelegert à présent en partie détruite

jeudi 1 juillet 2010