adhérer à OPALE

Pour une extension du tram A plus juste

Vers la gare de Graffentaden à La Vigie (lire article)

Écoquartier "Rives du Bohrie"

Si la liaison routière Ostwald / Baggersee est construite ce quartier deviendra un vrai cauchemar pour ces futur habitants (lire article)

Gare de Graffentaden à La Vigie

Complètement sous-exploitée actuellement (lire article)

L'autoroute A35 à Ostwald

Ostwald une ville de la CUS coupée en deux par l'autoroute A35 (lire article)

mardi 30 novembre 2010

Pour une extension du tram A plus juste

ZOOM | TRACE PREVU

Jusqu’à la gare SNCF de Graffenstaden
Après l’adoption du Schéma des transports collectifs 2010 – 2025, la CUS organise la phase «concertation préalable» du projet d’extension du tram à Illkirch.
Notre association est favorable à une perspective d’extension de la ligne A qui se prolongerait jusqu’à la gare SNCF de Graffenstaden. Un tel tracé au sud de l’agglomération strasbourgeoise permettra le développement d’un véritable pôle de transfert modal à la Vigie à l’instar des réalisations effectuées à la station de Hoenheim Gare au nord.

Un projet Illkirchois

Or, le projet présenté emprunterait la rue Vincent Scotto, l’avenue Messmer et la route de Lyon pour desservir trois nouvelles stations : Parc Malraux, Forum de l’Ill et salle des fêtes d’Illkirch.
Nous constatons que l’extension proposée rejoindrait le centre d’Illkirch avec, certainement, une réduction importante des places de stationnement dans ce secteur. Il semblerait donc que cet investissement soit principalement fait pour les Illkirchois du centre et estimé, selon le dossier, à 5614 personnes dans un rayon de 400 m autour des trois nouvelles stations. L’un des buts de ce projet serait de réduire la circulation automobile au centre-ville d’Illkirch et vers l’agglomération strasbourgeoise.
Cet investissement communautaire, tel qu’il est projeté, n’aurait qu’une portée limitée. Il serait en fait illkirchois.

Un tracé plus communautaire

Lors du débat public organisé le jeudi 4 novembre 2010, certains participants ont bien mis en évidence ces spécificités du projet présenté. Ils  ont proposé un tracé plus communautaire qui desservirait le centre d’Illkirch par une station à la hauteur de la mairie d’Illkirch et se prolongerait jusqu’à la gare SNCF de Graffenstaden.
En effet, un tel tracé (proposition de principe jointe) permettrait de créer et d’organiser à la Vigie un réel pôle d’échange multimodal et intercommunal dont pourraient bénéficier, notamment, les étudiants du campus d’Illkirch pour se rendre à Erstein, Benfeld, Sélestat, etc. ou au nord à Brumath, Haguenau, etc. Actuellement, il faut 35 min pour les étudiants pour relier la gare de Strasbourg au campus d’Illkirch. Cette plateforme dotée d’un parking relais pouvant soulager celui du Baggersee dans le cadre des aménagements des Fronts d’Illkirch.

La Vigie: 3000 emplois, de nombreux clients et peu d’habitat

Il y a lieu de rappeler qu’à la Vigie s’échangent déjà des flux routiers importants entre les communes d’Illkirch, Geispolsheim, Lingolsheim, Ostwald et entre ces mêmes communes et l’autoroute A 35. La zone est essentiellement commerciale avec près de 3000 emplois (sources CUS), de nombreux clients et peu d’habitat (nuisances des riverains). Offrir à la Vigie des solutions alternatives à la voiture pour les destinations finales, en y développement l’accès aux réseaux des transports collectifs avec l’arrivée du tram et les équipements qui l’accompagneraient, serait une réalisation concrète en faveur du développement durable. 

L’opportunité de desservir le sud d’Ostwald, Illkirch et Geispolsheim

Pour les réseaux de transports collectifs citons le réseau CTS Tram et bus, les bus du RESEAU 67, le réseau ferroviaire TER avec 13 gares dans la CUS et, par l’accès à la gare SNCF de Strasbourg, s’ouvre les réseaux grandes lignes et TGV. Il va de soi que la desserte ferroviaire de la gare de Graffenstaden sera à renforcer dans cette perspective.
Lors de la concertation sur l’extension du tram à Ostwald – Lingolsheim, notre association avait recherché et proposé des solutions capables d’en faire bénéficier également le sud d’Ostwald, mais elles n’ont pas été retenues. Le tracé proposé pour l’extension de la ligne A jusqu’à la Vigie offre l’opportunité de desservir le sud d’Ostwald par une nouvelle station tram entre celle de la Vigie et la station Mairie d’Illkirch (voir proposition de principe jointe).http://www.strasbourg-tramway.fr/extension_a_sud.htm

dimanche 21 novembre 2010

Liaison routière Ostwald / Baggersee

UN PROJET PASSÉ ET DÉPASSÉ

Comment peut-on encore être favorable à cette liaison routière ?
Ostwald, ville de 11 000 habitants, subit chaque jour le trafic de l’autoroute A35. Les habitants supportent en continu un bourdonnement de voitures, de camions et de motos.

A en croire certains, ça ne suffit pas !
Pourtant des habitants d’Ostwald trouvent que ça ne suffit pas, qu’il faut en plus de l’autoroute faire une route à grande capacité appelée liaison Baggersee pour désenclaver notre ville alors qu’il ne faut que 10 mn voir 15 mn aux heures de pointe pour traverser notre commune située dans une agglomération de près de 500 000 habitants. Les Parisiens en rêveraient.

Désenclaver l’autoroute
Cette route, en réalité, va surtout désenclaver l’autoroute aux heures de pointe. Chaque soir des milliers de voitures quittent l’A35 pour passer par des chemins alternatifs pour éviter de rester bloqués.
Toutes ces voitures vont passer par Ostwald devant une crèche, une maison de retraite, une maison pour handicapés et un futur écoquartier incompatible avec ce type de liaison, pour rallier la Montagne-Verte, Lingolsheim, Entzheim, Holtzheim, etc., pour éviter les bouchons.

Un projet très coûteux et incompatible avec une vision à long terme
Ce projet « tout routier », s’il était réalisé comme certains le souhaitent, entraînerait des coûts inouïs en terme de bruit, de pollution, de destruction de la nature, d’accidents.

Les bouchons ne sont pas un problème mais une solution
Les bouchons dans l’agglomération strasbourgeoise amènent les automobilistes à préférer aux difficultés de circulation, les réseaux de transport en commun. D’ailleurs, les entreprises remboursent la moitié de l’abonnement mensuel. La multiplication des itinéraires ne rendront pas la circulation plus fluide parce qu’elle incitera les automobilistes à reprendre leurs voitures.

Les voitures électriques
La voiture électrique ne supprime pas les bouchons. Et l’énergie électrique, essentiellement d’origine nucléaire, ne supprime pas toute pollution.


OUI à une liaison tram OSTWALD / BAGGERSEE / ILLKIRCH et à une piste cyclable, une liaison routière, certainement pas.


OPALE Ostwald Protection et Amélioration de L'Environnement

mardi 16 novembre 2010

Lettre d’information - Plan de circulation

Monsieur Jean-Marie BEUTEL
Maire de la Commune d’Ostwald

Ostwald, le 18 Octobre 2010



Objet : Lettre d’information – Plan de circulation


Monsieur le Maire,

Nous faisons suite à votre « Lettre d’information – Plan de circulation » distribuée aux résidents du quartier « Schweitzer », par laquelle vous informez que « très prochainement sera mis en place un nouveau plan de circulation » dans ce secteur d’Ostwald.

Or, depuis l’arrivée du TRAM à Ostwald et la réalisation de l’allée du Printemps (devenue allée du Bohrie depuis) était appliqué un plan de circulation expérimental qui maintenait en particulier les rues du Lac, du Roethig et Copernic en impasses, respectant ainsi les vœux anciens et répétés (1985 puis 2002) d’une large majorité des riverains concernés.

Il y a lieu de rappeler que :
  • les aménagements provisoires (blocs de pierre) ont été mis en place dans les tous premiers jours de votre mandat, ainsi que les ajustements correspondants des signalisations routières.
  • Le dispositif devait être consolidé à l’issu de la période d’essai, après présentation du bilan de l’expérimentation et nouvelle concertation avec les riverains.

Faisant fi de vos engagements, certes pris à un moment privilégié, voire particulier –début 2008-, vous venez d’informer les résidents du secteur concerné de votre « double volonté » qui a inspiré ce nouveau plan de circulation.

Nous ne pouvons que constater et déplorer l’absence de bilan de l’expérimentation en cours et encore plus l’absence de concertation préalable : pas de réunion publique, pas d’avis du Conseil de Quartier qui a pourtant fait des questions de circulation une de ses priorités, pas d’avis du groupe de travail « Déplacement-circulation » dont vous nous aviez annoncé la future création le 30 Juin dernier.
Par ailleurs, l’absence de détail quant aux prochains changements ne nous semble pas apte à garantir la bonne information des riverains concernés et ainsi éviter de les placer subitement devant le fait accompli.

Devant cet état de fait, sachez également, monsieur le Maire, que vous porterez l’entière responsabilité des carrefours « accidentogènes » ainsi créés et du strict respect des signalisations routières modifiées.

Nous avons bien noté l’instauration d’une nouvelle période d’essai pour ce nouveau plan de circulation et, constatant le coût minime occasionné par la mise en œuvre de vos décisions, nous ne pouvons qu’espérer que celles-ci ne seront pas irréversibles si le bilan établi à l’issu de cette période d’essai devait s’avérer négatif.

Voici, Monsieur le Maire, nos premières observations concernant votre « Lettre d’information – Plan de circulation ».

En attendant de plus amples informations, recevez, Monsieur le maire, l’expression de nos salutations respectueuses.


Pour le Comité,
Le Président,

François ERDINGER




Association OPALE, 2 rue Pablo Neruda 67540 OSTWALD