mardi 30 novembre 2010

Pour une extension du tram A plus juste

ZOOM | TRACE PREVU

Jusqu’à la gare SNCF de Graffenstaden
Après l’adoption du Schéma des transports collectifs 2010 – 2025, la CUS organise la phase «concertation préalable» du projet d’extension du tram à Illkirch.
Notre association est favorable à une perspective d’extension de la ligne A qui se prolongerait jusqu’à la gare SNCF de Graffenstaden. Un tel tracé au sud de l’agglomération strasbourgeoise permettra le développement d’un véritable pôle de transfert modal à la Vigie à l’instar des réalisations effectuées à la station de Hoenheim Gare au nord.

Un projet Illkirchois

Or, le projet présenté emprunterait la rue Vincent Scotto, l’avenue Messmer et la route de Lyon pour desservir trois nouvelles stations : Parc Malraux, Forum de l’Ill et salle des fêtes d’Illkirch.
Nous constatons que l’extension proposée rejoindrait le centre d’Illkirch avec, certainement, une réduction importante des places de stationnement dans ce secteur. Il semblerait donc que cet investissement soit principalement fait pour les Illkirchois du centre et estimé, selon le dossier, à 5614 personnes dans un rayon de 400 m autour des trois nouvelles stations. L’un des buts de ce projet serait de réduire la circulation automobile au centre-ville d’Illkirch et vers l’agglomération strasbourgeoise.
Cet investissement communautaire, tel qu’il est projeté, n’aurait qu’une portée limitée. Il serait en fait illkirchois.

Un tracé plus communautaire

Lors du débat public organisé le jeudi 4 novembre 2010, certains participants ont bien mis en évidence ces spécificités du projet présenté. Ils  ont proposé un tracé plus communautaire qui desservirait le centre d’Illkirch par une station à la hauteur de la mairie d’Illkirch et se prolongerait jusqu’à la gare SNCF de Graffenstaden.
En effet, un tel tracé (proposition de principe jointe) permettrait de créer et d’organiser à la Vigie un réel pôle d’échange multimodal et intercommunal dont pourraient bénéficier, notamment, les étudiants du campus d’Illkirch pour se rendre à Erstein, Benfeld, Sélestat, etc. ou au nord à Brumath, Haguenau, etc. Actuellement, il faut 35 min pour les étudiants pour relier la gare de Strasbourg au campus d’Illkirch. Cette plateforme dotée d’un parking relais pouvant soulager celui du Baggersee dans le cadre des aménagements des Fronts d’Illkirch.

La Vigie: 3000 emplois, de nombreux clients et peu d’habitat

Il y a lieu de rappeler qu’à la Vigie s’échangent déjà des flux routiers importants entre les communes d’Illkirch, Geispolsheim, Lingolsheim, Ostwald et entre ces mêmes communes et l’autoroute A 35. La zone est essentiellement commerciale avec près de 3000 emplois (sources CUS), de nombreux clients et peu d’habitat (nuisances des riverains). Offrir à la Vigie des solutions alternatives à la voiture pour les destinations finales, en y développement l’accès aux réseaux des transports collectifs avec l’arrivée du tram et les équipements qui l’accompagneraient, serait une réalisation concrète en faveur du développement durable. 

L’opportunité de desservir le sud d’Ostwald, Illkirch et Geispolsheim

Pour les réseaux de transports collectifs citons le réseau CTS Tram et bus, les bus du RESEAU 67, le réseau ferroviaire TER avec 13 gares dans la CUS et, par l’accès à la gare SNCF de Strasbourg, s’ouvre les réseaux grandes lignes et TGV. Il va de soi que la desserte ferroviaire de la gare de Graffenstaden sera à renforcer dans cette perspective.
Lors de la concertation sur l’extension du tram à Ostwald – Lingolsheim, notre association avait recherché et proposé des solutions capables d’en faire bénéficier également le sud d’Ostwald, mais elles n’ont pas été retenues. Le tracé proposé pour l’extension de la ligne A jusqu’à la Vigie offre l’opportunité de desservir le sud d’Ostwald par une nouvelle station tram entre celle de la Vigie et la station Mairie d’Illkirch (voir proposition de principe jointe).http://www.strasbourg-tramway.fr/extension_a_sud.htm

Réactions :